Imprimer

E-NEWSLETTER MRI : N°15 - HIVER 2015

Écrit par MRI France - chasseur de têtes. Posted in Newsletters MRI worldwide France :

 

bandeau Newletter MRI network s
SOMMAIRE
  1. La contre-proposition : faut-il tenter de racheter un candidat qui démissionne?
  2. Quel usage des réseaux sociaux pour l’entreprise ?
  3. Témoignage de candidat.

I - La contre-proposition : faut-il tenter de racheter un candidat qui démissionne ?

image 1 s

En fait il y a démission et démission ! S'il s'agit d'une démission verbale, informelle, une façon d'attirer votre attention c'est vraiment le moment d'écouter votre collaborateur, de comprendre ses motivations et de lui faire si besoin une proposition pour maintenir sa motivation à rester dans l'entreprise.

Si par contre s’il s'agit d'une démission écrite, formelle il en va tout autrement. Vous avez écouté les motivations et avez cru détecter quelque ouverture de sa part à une contre-proposition... Salaire, promotion, formation, management, changement de rythme de travail ou de statut...
Ce départ peut être un coup dur pour votre organisation. La tentation est grande de céder ne serait-ce que pour voir... ou par facilité.
Mais un salarié qui donne une démission formelle le fait rarement sur un simple coup de tête. La décision a été mûrie, décidée sur la base d’une offre concurrente ferme, discutée en famille, voire avec l'entourage professionnel. Souvenez-vous de votre dernière démission!

POURQUOI LUI OFFRIR À PRÉSENT CE QU'ON A PAS VOULU OU SU LUI DONNER ?

C'est un jeu risqué:
Dans un environnement de travail, tout se sait, et tout le monde parle. Un employé qui a pu négocier quelque chose suite à une démission va partager cela avec ses collègues et vous risquez de vous retrouver, par la suite, dans la même situation avec d'autres collaborateurs et/ou créer des frustrations.
Le capital confiance entre vous et le candidat démissionnaire est clairement impacté. Pourrez-vous encore travailler avec lui sans arrière-pensée ? L'expérience montre que, très souvent, le candidat « racheté » finit par partir car il ne trouve pas satisfaction dans cette situation fatalement ambiguë.

Ne vaut-il pas mieux essayer d'envisager ce départ comme une opportunité, celle d'une nouvelle organisation, de la promotion de collaborateurs en valorisant leurs compétences et leur loyauté ?... C'est aussi l'occasion de montrer la capacité de l'entreprise à réagir positivement, à faire face et délivrer un message dans ce sens aux autres salariés afin de limiter les effets d'entraînement.

SANS OUBLIER :
  • De s'attaquer aux sources éventuelles du problème en prenant des mesures préventives de fidélisation en matière d'organisation et de structure, tout en étant exigeant avec vous-mêmes quant aux processus de suivi de carrière et d’évaluation de vos employés, en restant accessible, attentif et à l'écoute.
  • De valoriser les avantages offerts par votre Société (bon nombre de collaborateurs les ignorent ou n'en n’ont pas réellement conscience !).

 

A LIRE ÉGALEMENT SUR MRIWORLDWIDE.FR :

 


 

II - Quel usage des réseaux sociaux pour l’entreprise ?

image 2 s

Devant l’ampleur prise par les réseaux sociaux, la question pour l’entreprise n’est plus d’y être, mais comment en tirer le meilleur parti ! Dans la réalité, votre entreprise qu’elle l’ait décidé ou non communique déjà sur les RS.
Selon une récente étude de la CEGOS, 1 salarié sur 3 communique des informations de son entreprise sur les réseaux sociaux et selon Viadeo, 70% des entreprises françaises sont déjà représentées dans leur réseau grâce à leurs employés.

L’entreprise qui communique aujourd’hui sur les réseaux sociaux, se rend davantage visible (bien utile au moment d’attirer des talents), maîtrise les messages qu’elle envoie au marché et délivre une image moderne d’elle-même.

VOICI NOS CONSEILS POUR ÊTRE PRÉSENT ET PROFITER DES AVANTAGES DES RS DANS UNE OPTIQUE RH :
  • Créer votre page entreprise sur Viadeo, Linkedin et Facebook, c’est gratuit et rapide à réaliser par votre service marketing, mettez en avant des ambassadeurs via des témoignages et liens vers leurs profils. Chargez des photos, vidéos qui démontrent qu’il fait bon appartenir à votre entreprise. 87% des candidats utilisent les RS pour se renseigner sur l’entreprise avant de postuler ! (source RégionJobs étude 2012)
  • Encadrer la communication de vos collaborateurs par la diffusion d’une charte de présentation de l’entreprise et de règles de confidentialité que les collaborateurs doivent appliquer lorsqu’ils communiquent sur les RS
  • Définir une stratégie de communication RH sur les RS : quel(s) message(s) veut-on diffuser, sur quelle cible ?
  • Nommer des ambassadeurs de l’entreprise sur les RS qui seront les relais sur les blogs ; ils pourront éventuellement intervenir ou créer des groupes sur Viadeo et Linkedin et ainsi délivrer les messages souhaités et donner davantage de visibilité à l’entreprise. Les interlocuteurs RH veilleront à être particulièrement visibles sur les pages entreprises et positionnés comme contact de proximité.
POUR MÉMOIRE, QUELQUES CHIFFRES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN FRANCE :

Facebook : 28 millions de Français, 1.4 milliard dans le monde
Tweeter : 7 millions de Français, 300 millions dans le monde
LinkedIn : 10 millions de Français, 360 millions dans le monde
Viadéo : 10 millions de Français, 65 millions dans le monde

 

A LIRE ÉGALEMENT SUR MRIWORLDWIDE.FR :


Prochains sujets :

  • Doit-on forcément être mobile géographiquement pour évoluer ?
  • L'importance des références professionnelles

 

TEMOIGNAGE DE CANDIDAT :

Valérie F.
Crédit-Bail.

" Il y a 3 ou 4 ans j'ai été appelé par une collaboratrice du groupe MRI pour une proposition de job, je travaillais alors depuis plus d'une vingtaine d'année dans la même entreprise de financement, captive d'un grand groupe international. Cette proposition n'a pas abouti et j'ai poursuivi mon parcours jusqu'à cet appel de décembre 2014.

MRI reprenait contact avec moi pour me faire part d'une proposition sur un poste qui selon eux me correspondait tout à fait. Je venais de fêter mes 25 ans d'ancienneté et d'avoir 50 ans !

Un tournant important dans la gestion de ma carrière professionnelle. 50 ans ! Je fais partie de la catégorie des seniors. Le moment était-il bien choisi pour changer d'entreprise et repartir de zéro dans ce grand groupe bancaire ?  Que de questionnements qui ont été entendus et compris par MRI.

Il était tout de même question de quitter une entreprise dans laquelle j'étais très à l'aise et où mon expertise était reconnue et qui en outre était à 15 mn en voiture de mon domicile. Ce nouveau challenge qui m'était offert serait sans aucun doute pour moi le dernier compte tenu de mon âge.  Soit je terminais ma carrière dans la même entreprise, soit je décidais de tout recommencer dans une nouvelle entreprise. Mon interlocutrice a su répondre à toutes mes interrogations.

L'excellent contact et les conseils du cabinet m'ont permis de franchir ce cap.  J'ai donc démarré une nouvelle carrière professionnelle et je ne regrette absolument pas ce choix.  
Le bien être des candidats est très largement pris en compte par le cabinet de recrutement même une fois le placement terminé. "

Découvrez d'autres témoignages de candidats sur MRIWORLDWIDE.FR

Nos opportunites-cles à pourvoir

 


logo mri network recrutement
 BUILDING THE HEART OF BUSINESS
 
 Industrie - Matériaux - BTP / Assurance Vie et Non Vie / Banque et finance spécialisée
LYON - PARIS
 
Bookmark and Share

RSS MRI France

Présent dans 30 pays, MRI Network est un réseau international de recrutement qui compte plus de 1100 bureaux et 5000 consultants répartis sur les 5 continents.