Imprimer

E-NEWSLETTER MRI : N°16 - ETE 2016

Écrit par MRI France - chasseur de têtes. Posted in Newsletters MRI worldwide France :

 

bandeau Newletter MRI network s
SOMMAIRE
  1. Faut-il être mobile géographiquement pour évoluer?
  2. Prendre des références professionnelles?
  3. Témoignage de candidat.

I - Faut-il être mobile géographiquement pour évoluer ?

geographie

La mobilité géographique est un des facteurs premier d'un parcours professionnel: être mobile géographiquement c'est montrer sa disponibilité et son ouverture à la nouveauté, voire à l'inconnu.

Cette mobilité dépend des circonstances et de la période de vie professionnelle et personnelle dans laquelle on se trouve.

En début de carrière c'est le "must" absolu: confronté à des recrutements en des lieux multiples, le choix se fera souvent sur ce critère.

Pour les opportunités internationales, point de passage obligé de bon nombre de carrières de cadres supérieurs, la mobilité géographique est une évidence.

En milieu de parcours, la situation familiale devient souvent un frein à la mobilité: scolarité des enfants, situation professionnelle du conjoint font qu'il devient difficile d'envisager de changer de lieu de résidence. Cela peut-être le moment d'exploiter ou de proposer une mobilité professionnelle, en acceptant plus de déplacements.

En fin de carrière, période où les contraintes personnelles deviennent généralement moins fortes voici peut être l'occasion de nouvelles expériences et/ou l'aboutissement de projets mis de côté précédemment.

Pour quoi être mobile, le jeu en vaut-il la chandelle ? Nous répondrons par un des fondamentaux de la gestion de carrière : cette opportunité vous permet-elle d’améliorer votre positionnement par une fonction plus élevée ou dans une meilleure entreprise ? Si vous n’avez pas de réponse positive à l’une de ces 2 questions, est-ce bien une opportunité de carrière, qui justifierait donc la mobilité ?

En cas de recherche active, ne pas être mobile c'est certainement se priver de très nombreuses opportunités pour rebondir rapidement !

Alors, faut-il être mobile géographiquement pour évoluer? Bien sûr que non: on peut progresser par d'autres aspects de ses compétences... mais il faut rester bien convaincu que la mobilité sera une des clés d'ouverture du champ des possibles professionnels !

 


 

II - Prendre des références professionnelles ?

pro

La prise de références doit conforter ou confirmer l’idée faite par le recruteur sur la sélection ou l’élimination du candidat pour le poste requis par le futur employeur.

COMMENT ÇA SE PASSE ? :

La prise de références s’inscrit dans un cadre légal. Le recruteur doit obtenir un accord écrit du candidat dans lequel il autorise la prise de références auprès des contacts dont il aura mentionné les coordonnées. Par le biais de questions judicieusement posées auprès des contacts référents, elle permet de confirmer ou d’infirmer certains éléments, d’affiner la perception de votre personnalité professionnelle et de comprendre comment votre futur manager va devoir vous gérer.

Pour une meilleure objectivité, les recruteurs de MRI prennent contact auprès d’au moins 3 sources référentes, de préférence les responsables hiérarchiques directs.

La prise de références se fait dans la discrétion pour éviter tout risque de fuite auprès de l’employeur actuel.

QUELS BÉNÉFICES ? :

Les témoignages recueillis auprès d’anciens collaborateurs doivent fournir une opinion objective et argumentée sur le candidat. La vision croisée de ces 3 contacts offre une occasion majeure d’avoir un retour très précis et détaillé.

C’est une garantie supplémentaire pour éviter les erreurs de casting tant du point de vue candidat qu’employeur. Elle permet de s’assurer de la bonne adéquation entre un profil et le poste requis, ce qui permet de sécuriser le changement de fonction.

CONSEILS MRI :
  • Les entreprises apprécient lorsque les candidats donnent spontanément leurs références dans leur CV : c’est un gage de sérieux et d’honnêteté qui a sans conteste un impact sur la suite du recrutement.

  • Nous vous conseillons d’entretenir vos contacts professionnels et de maintenir votre carnet d’adresses à jour. Utilisez les réseaux sociaux qui facilitent grandement la tâche pour retrouver d’anciens N+1, même de nombreuses années plus tard (consultez l’article « la façon de cultiver vos réseaux » et l’article « comment entretenir ses réseaux traditionnels dans la NL N°12 »).

  • Prévenez personnellement chaque personne que vous souhaitez citer en référence. Un changement de poste doit parfois rester confidentiel ; aussi avant même de lui parler de votre projet, demandez-lui s'il peut s'engager à garder une information confidentielle. Enfin, aidez-le à faire un travail de mémoire : demandez-lui de se souvenir pourquoi à l'époque il vous a embauché. Quelles étaient vos qualités et vos compétences, quels sont les trois adjectifs qui vous qualifient le mieux. Ceci afin qu'il se prépare à répondre aux questions du recruteur.

  • Et enfin, nous ne saurions que trop vous recommander de quitter en bons termes votre futur ex employeur et ainsi de pouvoir garder des contacts avec vos futurs ex managers…

 

 

 


Prochains sujets :

  • Comment présenter son parcours en entretien ?
  • Peut-on chasser chez ses concurrents directs (réseaux et terrain) ?

 

TEMOIGNAGE DE CANDIDAT :

Aïcha B.
Ingénieur Commercial
Secteur Crédit Bail.

" Commerciale en bureautique informatique depuis 5 ans, je me posais des questions sur mon avenir professionnel et notamment sur l’intérêt d’une logique d’évolution de carrière avec changement de secteur d’activité. Mais je ne savais pas comment m’y prendre pour opérer ce transfert et évoluer vers un secteur offrant davantage de valeur ajoutée et de perspectives. J’ai été contactée par le cabinet MRI, nous avons échangé sur mes projets professionnels et ce que propose le cabinet dans la branche financement. Point positif, je travaillais déjà avec des partenaires financiers.

Clémentine me met tout de suite en confiance quant à la possibilité pour moi de transférer mes compétences dans le secteur du financement des ventes, en capitalisant sur ma connaissance du secteur bureautique.

Très rapidement, elle propose ma candidature pour des postes dans le financement.
La troisième sera la bonne, puisqu’après les entretiens j’ai rejoint il y a un an, l’un des leaders du marché du financement des ventes bureautique informatique, filiale d’une grande banque française.
Ecoute, conseil, professionnalisme, et accompagnement sont au rendez vous avec le cabinet MRI, c’est pourquoi, je l’ai déjà recommandé autour de moi.

Encore merci à Clémentine, car aujourd’hui le poste correspond tout à fait à mes attentes, et cerise sur le gâteau j’ai atteint dès la première année mes objectifs.. "

Découvrez d'autres témoignages de candidats sur MRIWORLDWIDE.FR

Nos opportunites-cles à pourvoir

 


logo mri network recrutement
 BUILDING THE HEART OF BUSINESS
 
 Industrie - Matériaux - BTP / Assurance Vie et Non Vie / Banque et finance spécialisée
LYON - PARIS
 
Bookmark and Share

RSS MRI France

Présent dans 30 pays, MRI Network est un réseau international de recrutement qui compte plus de 1100 bureaux et 5000 consultants répartis sur les 5 continents.