Imprimer

E-NEWSLETTER MRI : N°17 - HIVER 2016

Écrit par MRI France - chasseur de têtes. Posted in Newsletters MRI worldwide France :

bandeau Newletter MRI network s
SOMMAIRE
  1. Comment présenter son parcours en entretien ?
  2. Approcher directement les collaborateurs des concurrents
  3. Témoignage de candidat.

I - Comment présenter son parcours en entretien ?

paris

L'entretien de recrutement est un exercice difficile, stressant, intime, auquel on est peu entrainé, qui porte des enjeux importants voire décisifs sur votre vie.

Qu'attend le recruteur ?
• Comprendre la trajectoire professionnelle : les grandes étapes du parcours, la cohérence de l'ensemble, les enchainements / raisons des changements
• Vérifier si vous avez les critères d'expérience et de compétences définis pour le poste
• Se faire une idée sur votre personnalité,
• Comprendre vos moteurs : ce qui vous motive à aller travailler le matin
Au terme de l'entretien, il devra répondre à 2 questions simples : pourquoi vous recruter, pourquoi nous ? (pourquoi il est logique dans la suite de votre parcours de rejoindre cette entreprise dans ce poste)

Comment s’y prendre ?
Il est essentiel de le préparer à fond pour se donner toutes les chances de marquer et que le choix soit ainsi de votre côté.
• Etudiez en profondeur l’entreprise, la/les personnes que vous allez rencontrer,
• Connaissez vos forces et faiblesses. Ne cachez pas vos faiblesses ni vos erreurs et parlez de la manière dont vous les gérez. Cela vous rend humain, tout le monde sait que la perfection n’existe pas
• Ayez les dates importantes de votre parcours professionnel en tête, connaissez vos grands champs de compétences
• Entrainez-vous à dérouler votre parcours en 20' environ. Variez le ton et le débit, exprimez votre passion; vous ferez passer un moment agréable à votre interlocuteur. Faites attention à ne pas réciter une leçon apprise par cœur

Sur le fond
Le point clef : qu’allez-vous apporter à l'entreprise ? Identifiez dans vos recherches préalables ce que recherche l’employeur afin de privilégier dans votre présentation les expériences et les savoir-faire qui vont marquer des points. Le recruteur va chercher à s'appuyer sur des exemples. Détaillez deux ou trois séquences clés, en étant concret et pragmatique comme les réalisations et objectifs atteints, le type de management déployé, etc.
Ne récitez pas votre CV, c’est ce qui justement n’apparaît pas dans le CV qui est attendu.
Et enfin n’hésitez pas à proposer à votre interlocuteur des documents qui attestent de votre parcours et à prendre contact avec des références professionnelles. Pour aller plus loin http://www.chasseurtetes.com/cabinet-de-conseil-en-recrutement/conseils-recrutement-chasseur-de-tete/341-e-newsletter-mri-n-16-ete-2016.html#art2

Vous prendrez également le temps d'expliquer pourquoi vous êtes motivé à rejoindre cette entreprise dans ce poste, quelle est la cohérence par rapport à votre trajectoire passée et surtout future. A compétences égales, c'est celui qui est le plus motivé qui l'emporte bien souvent.


 

II - Approcher directement les collaborateurs des concurrents

concurence

Les réseaux sociaux permettent d'avoir accès à un réservoir important de relations. La tentation de l'utiliser à des fins de recrutement est bien évidente, nombreux sont ceux qui sollicitent des collaborateurs de confrères via Linkedin et Viadeo. Le risque légal d'être pris le clavier dans le pot de miel existe - les contact sur les réseaux sociaux laissent des traces - avec pour conséquence que votre employeur soit attaqué pour concurrence déloyale.

Nous avons demandé à deux cabinets d'avocat réputés de faire le point juridique sur cette pratique.

Pour Me Christine PELLISSIER,

associée chez FIDAL "Elle expose, en effet, l’entreprise « chasseuse » à engager sa responsabilité sur le fondement de la concurrence déloyale. De quoi s’agit-il ? La concurrence déloyale réprime les agissements qui vont entrainer la désorganisation d’une entreprise, un trouble commercial, une confusion chez ses clients. Le débauchage de salariés, qui consiste pour l’entreprise « chasseuse » à approcher un salarié d’une entreprise concurrente, quel que soit le moyen de cette approche, peut conduire à une concurrence déloyale. Si cette preuve est rapportée, les conséquences seront lourdes financièrement pour l’entreprise qui aura cru à tort faciliter son processus de recrutement."

Me Jean-Louis FOURGOUX,

avocat chez Fourgoux & Djavadi précise le fondement légal de la concurrence déloyale : "ce démarchage peut devenir déloyal quand il est effectué dans des conditions particulières ou ayant entraîné des conséquences dommageables pour l’entreprise victime du débauchage. Cette dernière pourra alors obtenir des dommages et intérêts sur le fondement de l’article L. 1237-3 du Code du travail si le salarié a rompu abusivement son contrat de travail, si le salarié débauché était lié par une clause de non-concurrence (sous réserve que l’ancien employeur puisse rapporter la preuve que le nouvel employeur avait connaissance de ladite clause) ou en cas de concurrence déloyale en application de l’article 1382 du Code civil."

 "La jurisprudence sanctionne le nouvel employeur essentiellement dans trois hypothèses :

  • Le débauchage a entraîné une désorganisation de l’entreprise victime, ce qui est notamment le cas dans l’hypothèse d’une embauche massive de salariés démissionnant de façon concertée (Cass. Com. 14 avril 2015, n°13-26527)
  • Le débauchage s’est accompagné d’un détournement de clientèle au profit du nouvel employeur (Cass. Com. 24 janvier 2000, n°97-12330)
  • Le débauchage a conduit à un transfert du savoir-faire ou une divulgation de secret d’affaires au profit du nouvel employeur"

 Me Pellissier pointe également un autre risque sur les RS : " la prudence s’impose, notamment sur la véracité des informations qui figurent sur le profil du salarié qui sont parfois « enjolivées » voire inexactes ou obsolètes sans garantie pour l’entreprise de pouvoir s’en prévaloir ultérieurement à l’encontre du salarié recruté."

 Comment dès lors procéder pour profiter du levier des Réseaux Sociaux ?

Faire en sorte que les collaborateurs qui vous intéressent entendent parler de votre entreprise et aient envie de vous contacter. Pour cela :

  • Travailler votre marque employeur.
  • Faire le "buzz" sur les RS : publier du contenu sur les blogs, communautés et sur la page entreprise et ainsi entretenir l'image d'un leader d'opinion pour donner envie de vous rejoindre et prendre contact. Sur le moyen terme, l'impact recrutement est incomparable.

 En complément, nous vous recommandons quelques articles sur le même thème :

Quel usage des réseaux sociaux pour l’entreprise ?
Comment cultiver ses Réseaux Sociaux ?
Est-ce toujours intéressant que le candidat vienne d'un concurrent direct, de la même école… ?

 Pour aller plus loin, nos conseils sont à votre écoute :

Christine Pellissier
Avocat - Directeur Associé
fidal
LD : + 33 (0) 1 55 68 15 53 Standard : + 33 (0) 1 55 68 15 15
4-6 avenue d’Alsace 92400 Courbevoie - France
Web : http://www.fidal.com

Jean-Louis FOURGOUX
Avocat à la Cour
fourgoux et djavadi
Tél: + 33 (0) 1 55 65 16 65
76, Avenue de Wagram - 75017 Paris - France
Web : http://www.avocats-fourgoux.com


Prochains sujets :

  • Candidat : Trucs et astuces pour l'entretien de recrutement > comment le conclure et que faire après ?
  • Management : Le préavis de démission, la négociation.

 

TEMOIGNAGE DE CANDIDAT :

Astrid G.
Ingénieur Commercial
Secteur Crédit Bail.

"Un tournant dans une vie…

J’ai 53 ans et depuis 18 ans maintenant, je suis spécialisée dans la location évolutive de biens d’équipements industriels.
Mon métier démarre en 1998 chez un leaser qui venait de signer un partenariat chez un grand groupe industriel. Ma mission consistait à animer le réseau sur toute la France de la force commerciale pour amener toutes les agences à vendre nos produits financiers chez les clients finaux.
Pendant cette période, j’apprends, je me perfectionne, je m’amuse, je prépare…

En 2006, après 8 ans d’une collaboration fructueuse, je décide de créer ma propre structure, toujours dans le leasing et pendant environ 10 ans, je vais développer mon portefeuille clients,  proposer et mettre en œuvre des solutions de locations évolutives et opérationnelles auprès de grands groupes industriels mais aussi des PME-PMI et des artisans. Ces années sont pour moi une fabuleuse aventure humaine, j’écoute, je conseille, je trouve les solutions adéquates à chacun de mes clients, j’apporte à chaque dossier ma touche personnelle.

En octobre 2016, je reçois un appel téléphonique de MRI, qui me propose un rendez-vous pour me parler d’un poste à pourvoir chez un de ses gros clients international. Je suis indépendante depuis 10 ans et n’envisage pas de redevenir salariée; pour autant et après un long échange téléphonique avec le consultant, je comprends les avantages à assembler les expertises, à s'appuyer sur une marque et les moyens d'un grand groupe pour décupler mon efficacité commerciale et aller encore plus loin.
 Je décide de rencontrer MRI, puis de rencontrer son client, l’aventure est purement extra…ordinaire, au-delà de mes attentes.
La réticence à laquelle je m'attendais de la part de mon nouvel employeur à salarier un indépendant s'est effacée toute seule tellement les intérêts convergent. J’accepte de relever ce nouveau challenge, une société  internationale, un job à la hauteur de mes ambitions, une nouvelle équipe motivante et professionnelle, un contrat de travail signé en moins d’un mois, une nouvelle vie qui commence.

Merci à MRI pour l’écoute, l’accompagnement et la façon de mettre en avant, toutes les qualités et le potentiel de ses candidats."

Découvrez d'autres témoignages de candidats sur MRIWORLDWIDE.FR

Nos opportunites-cles à pourvoir

 


logo mri network recrutement
 BUILDING THE HEART OF BUSINESS
 
 Industrie - Matériaux - BTP / Assurance Vie et Non Vie / Banque et finance spécialisée
LYON - PARIS
 
Bookmark and Share

RSS MRI France

Présent dans 30 pays, MRI Network est un réseau international de recrutement qui compte plus de 1100 bureaux et 5000 consultants répartis sur les 5 continents.